Page d'archive 3

Sois le bienvenu Saint Esprit ! Fête de la pentecôte dans tous les temps . . .

La Pentecôte vient du grec ancien πεντηκοστή [pentèkostè] qui signifie cinquantième : 50 jours après Pâques, 10 jours après l’ascension, la pentecôte célèbre le Saint Esprit. Jésus est monté au ciel rejoindre le Père, mais il nous laisse le Saint Esprit, l’esprit saint de Jésus

Le symbole de 50

« Pourquoi 50 jours ? Si la période de 40 jours possède un sens symbolique dans la Bible, celui de 50 n’évoque rien de biblique. En réalité, le chiffre symbolique, c’est le chiffre 7 ! Comme les 7 jours de la semaine. Et la Pentecôte a lieu 7 semaines (de 7 jours) après Pâques. Et si on obtient le chiffre 50 (et non 49) c’est dû à la façon antique de compter : le premier jour compte pour un jour. Cette façon de compter se retrouve dans certaines expressions : dans 8 jours, c’est dans 1 semaine ; dans 15 jours c’est dans 2 semaines… (www.lexilogos.com)

La pentecôte est aussi une fête juive : l’historique 

À l’origine, la Pentecôte est une fête juive, comme Pâques. Une fête agricole devenue aussi une fête religieuse. Ainsi, Pentecôte célèbre le don de la Torah, le don du Livre sacré de Dieu à son peuple *. Au sens strict, la Torah désigne les cinq premiers livres de la Bible: le Pentateuque ; au sens large, il désigne l’Ancien Testament.

Le saint Esprit

Fête juive du don du livre, elle est, pour les chrétiens la fête de l’Esprit.

Le symbole de l’Esprit est la colombe, conformément aux récits des évangiles (Matthieu III,16) (Marc I, 10) (Luc III, 21) (Jean I, 32.

L’esprit saint, c’est avant tout l’esprit de fraternité. Un être saint, c’est un être de grande bonté, un être qui aime son prochain plus que tout. L’esprit saint, c’est l’esprit d’amour qui nous anime et nous fait aimer notre prochain comme nous-mêmes.

L’essence du christianisme, c’est l’amour du prochain.

En célébrant la pentecôte, les chrétiens célèbrent le don d’une terre nouvelle, avec les 4 éléments (Communio, XXXVI, 1-2, n° 213-214, janvier-avril 2011) : l’air (l’Esprit Saint), le feu (les langues de feu), la terre (envoi des disciples sur toute la terre) et l’eau pour baptiser les nations.

Et aussi, la pentecôte célèbre le don de l’église, car l’esprit est offerte par Jésus  aux évangélistes qui lui succèdent.

Le Saint Esprit est universel

D’autres pratiquants le connaissent. « (…) le premier miracle engendré par votre Pleine Conscience est votre présence, votre présence réelle. Et, avec cette énergie qui vous habite, vous devenez entièrement vivant. Quand l’énergie de la pleine conscience vous habite,  le Bouddha vous habite. L’énergie de la pleine conscience est l’énergie du Bouddha. C’est l’équivalent du Saint Esprit. Et, là où est le Saint Esprit, là sont aussi la compréhension, la vie, la guérison, la compassion ». (Thich Nhat Hanh, moine bouddhiste, « Toucher la vie »).

Je vous souhaite un beau repos !

 Note * : Le judaïsme, comme l’islam quelques siècles plus tard, sont des religions du livre, basées sur le respect de commandements divins. Jésus incarne l’esprit de Dieu ; au-delà des commandements, c’est l’esprit d’amour qu’il révèle au monde.

17 mai : le Vesak

17 mai : le Vesak dans Sagesse Beautés du monde french.korea_.net_-150x150

french.korea.net

Je vous souhaite le Bon Jour.

17 mai : c’est la date d’anniversaire de naissance en Inde du Bouddha, Siddhartha Gautama, cette année. Traditionnellement, ce jour est le jour de la première lune dans le signe astrologique du taureau. Toutefois, selon le calendrier utilisé par chacun des pas célébrant cette fête, la date de célébration de l’anniversaire de Bouddha varie de quelques jours d’un pays et une région à l’autre.

A Hong Kong, en Chine, à Macao, à Taiwan, en Corée du sud, elle sera fêtée le 17 mai, qui correspond au 8e jour du 4e mois lunaire. Des cortèges portent des statues et les foules affluent vers les temples. On immerge les représentations de Bouddha.

Cet anniversaire est le principal festival bouddhiste de l’année, car il célèbre la naissance, l’éveil et la mort du Bouddha qui se sont tous produits aux alentours de la pleine lune du mois de mai (se reporter à l’article « 25 avril 2013, jour de bénédiction boudhiste). Elle est appelée la fête du Vesak ou Visakah Puja (« jour du Buddha, célébration d’anniversaire de Buddha « ) :

-         Vesak selon le nom du mois de mai dans le calendrier indien ancien.

-         Visakha Puja parce que visakha signifie le mois de mai en hindou.

-          est habituellement célébré avec un sermon public pendant le jour et un cortège de gens, tournant autour du temple, portant une bougie allumée, symbole de sagesse pendant la nuit. Puis ils rentrent au temple en réfléchissant à l’engagement pris envers Bouddha, et sur leur choix de voie vers l’Eveil. On les arrose d’eau lustrale, pour les bénir. Il y a de nombreuses réjouissances telles que des banquets, marchés et musiques…

Plus spécifiquement, en Corée, c’est un jour officiel de fête, fête des lanternes. Appelé 부처님오신 (Bucheonim osin nal), ce qui signifie le jour de la venue de Bouddha, il est marqué par des défilés dans rues et des lanternes en papier sous forme de lotus qui couvrent tous les temples, ou encore par ces lanternes suspendues partout dans les rues. A cette occasion tous les temples sont bondés et les croyants se doivent de venir prier et apporter des offrandes pour célébrer ce jour ci particulier.

Le Japon fête traditionnellement l’anniversaire du Bouddha le 8 avril, ce pays ayant adopté le calendrier grégorien depuis 1873. Cette fête y est appelée « Hana Matsuri », littéralement, Fête des fleurs. La plupart des temples installent  à cette occasion devant leur bâtiment principal  une estrade  sur laquelle trône  une  petite statue de Bouddha, entourée de fleurs, et devant laquelle se trouve une vasque remplie d’eau avec une louche en bois. Les fidèles, ce jour-là,  se recueillent devant le Bouddha, après l’avoir aspergé d’eau avec la louche, en souhaitant dans leur cœur que l’eau emporte avec elle tous leurs soucis.

Sources de cet article =
http://bea007.over-blog.com
http://www.dateducalendrier.com
http://guerry.ddo.jp
http://www.bouddhisme-universite.org

Un gène du bonheur

Un gène du bonheur  dans Science Santé Société corps-humain-bing-pour-enfant-150x150Découverte d’un gène du bonheur chez les femmes

Bonjour. Le saviez vous : un laboratoire de recherche américain a trouvé un gène du bonheur.Voici un article publié le 03/09/2012 à le HuffPost. Je vous le restitue intégralement. Bonne lecture.

Ce n’est pas plus un prénom qu’une onomatopée, MAOA est bien le nom d’un gène : le monoamine oxidase A. Une expérience menée par des chercheurs de l’University of South Florida, l’Université de Columbia à New York et le National Institutes of Health américain a établi un lien entre la présence de ce gène et le bonheur exprimé par les femmes.

Pour s’en rendre compte, les scientifiques ont analysé les données génétiques de 345 individus (193 femmes et 152 hommes) avant de les comparer avec le sentiment de bonheur ressenti par chacun d’eux. Mauvaise nouvelle pour les hommes : la corrélation ne se vérifie pas pour eux.

Premiers pas

« Il s’agit du premier gène identifié comme gène du bonheur chez la femme », a affirmé Henian Chen, professeur d’épidémiologie et de biostatistique à l’Université de Floride du Sud. Mais ce qui compte, ce n’est pas la présence de ce gène, mais la manière dont il « s’exprime ».

Les gènes de notre ADN peuvent s’exprimer différemment, plus ou moins fortement en fonction de l’âge, des individus ou de la cellule dans laquelle ils se trouvent. Dans ce cas précis, l’expérience a montré qu’il y avait une corrélation entre le sentiment de bonheur chez les femmes d’un côté, et la faible expression de ce gène de l’autre.

« J’ai été surpris par ces résultats. Habituellement, la faible expression de ce gène est plutôt associée à des comportements négatifs comme l’alcoolisme, l’agressivité, et des comportements asociaux », a ajouté Henian Chen. « Certains scientifiques parlent même du gène du guerrier, mais en ce qui concerne les femmes, notre expérience indique le contraire », explique-t-il.

Derrière le gène, l’enzyme

Le gène MAOA régule l’activité d’une enzyme qui casse la diffusion de sérotonine, de dopamine ou encore d’autres neurotransmetteurs du cerveau. Ce sont ces mêmes molécules associées au sentiment de bien-être que ciblent les antidépresseurs et certaines drogues.

A titre d’exemple, la substance active de l’ecstasy -le MDMA- a pour effet de libérer de grandes doses de sérotonine dans le cerveau provoquant un sentiment de bonheur intense.

La faible expression du gène MAOA augmente la sécrétion de monoamine, une molécule qui permet à ces neurotransmetteurs de rester dans le cerveau, favorisant ainsi la bonne humeur.

Complainte de la testostérone

Comment expliquer que les hommes, chez qui ce gène est présent, ne semblent pas être plus heureux que les autres? Présente en quantité bien plus importante chez les individus de sexe masculin que chez les femmes, la testostérone pourrait bien être responsable de cette différence en bloquant les effets de la faible expression du gène MAOA.

Vous êtes de sexe masculin et nostalgique d’une enfance heureuse ? Il est possible que vous ayez bénéficié de ce gène quand vous étiez enfant. Les bénéfices de sa présence auraient tout simplement disparu à votre adolescence, période à laquelle le taux de testostérone explose chez les hommes.

Le bonheur: une donnée subjective

Pour autant, pas question d’exclure d’autres facteurs, ce gène n’explique évidemment pas tout. Le bonheur est une donnée aussi subjective que biologique. Côté biologie justement, le professeur Chen précise que le bonheur dépendrait davantage d’un cocktail de gènes, que d’un seul.

Inutile donc de chercher à savoir si vous êtes porteur de ce gène ou pas. Un travail sur soi reste le meilleur moyen d’avancer dans la poursuite du bonheur.

12345...14


leprintempsdesconsciences |
Lechocdescultures |
Changetonmonde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ATELIER RELAIS DU TARN ET G...
| Expressionconstructive
| Inegaliteshommefemmepub